Printemps, jour vingt-trois

IMG_5183 IMG_4985

Je me vois jeune femme, au milieu de mon potager,

Je me vois en train de cuisiner en cette minuscule maison,

Un lit, une table des chaises, une cuisinière, quelques ustensiles en bois,

des plats en émail, des livres.

Si peu, et déjà trop.

Je me vois femme d’âge mûr, au milieu de ma famille,

les enfants qui n’en sont plus,

il faut que je m’active, la vie s’échappe !

Je me vois vieille femme, au milieu de mon oeuvre,

Un jardin florissant, une maison tannée, mon dos courbé,

Et mes enfants devenus grands-parents.

Et puis, lorsque mes mains seront si noires de terre,

lorsque mes joues seront si ridées d’expressions,

lorsque mes yeux seront tournés plus souvent vers l’au-delà,

lorsque ma dernière saison sera venue,

il me faudra alors partir, retourner à cette terre qui m’aura portée, aimée, protégée.

J’aurais été si heureuse ! Mon oeuvre, je la vois, mon coeur à l’unisson des saisons, rien de plus.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s